L’histoire de Rignieux le Franc

 

UN PEU D’HISTOIRE

Paroisse sous le vocable de Saint-Paul, Rignieux Le Franc formait une des plus anciennes obédiences de Saint-Paul. Vers 1145 le Chamarier Azon de Versailleux transigea, au sujet de la garde du village, avec Etienne, sire de Villars, qui se désista de toutes ses prétentions. Cette transaction fut confirmée, vers 1156, par le pape Adrien IV. En 1253, Guy de Messimy vendit au même chapitre ses droits de directe, et en 1274, Pierre de Rignieux leur céda les services qu’il levait dans la paroisse.

Au XVe Siècle, il aurait existé près de l’église une chapelle dédiée à Saint-Méry, but d’un pèlerinage très fréquenté.

La seigneurie de Rignieux Le Franc apparaît vers l’an 1145, époque à laquelle vivaient Bérard et Guillaume de Rignieux, moines de Saint-Sulpice, Guy, Alard, Robert et Bérand de Rignieux, chevaliers.

En 1339, le château fort de Rignieux Le Franc, qu’on a supposé bâti au bois de Brézenaud, appartenait à Guillaume de Rignieux damoiseau, qui affranchit des droits de complainte plusieurs des ses mainmortables « taillables à volonté et à miséricorde ».

En 1658, la terre de Rignieux était possédée par la famille de Saillans de Brézenaud ; elle fut, dans la suite, unie à la baronnie de Chatillon la Palud et vendue avec elle , le 24 septembre 1718, par Alexendre-Louis Perrrachon, à Pierre de Colabeau de la Pape.

 

SAMANS

Samans, ancienne paroisse sous le vocable de Saint-Mamert, vers 1459, l’église fut incendiée par les troupes du Duc de Bourbon.

Au XIVe siècle existait à Samans un château fort, dont il ne reste pas de trace. Ce château fut cédé en 1343 à la Maison de France puis en 1354 par le roi Jean à la Maison de Savoie.

En 1793, lors de l’établissement des communes, les deux paroisses de Rignieux le Franc et de Samans sont réunies pour former la commune de Rignieux sur Toison qui reprendra son nom initial de Rignieux le Franc en 1801.

 

 

Le blason de Rignieux

A la demande des Sapeurs-Pompiers de la commune, le Conseil Municipal, dans sa séance du 20/05/1979, décida de doter la commune de Rignieux d’un blason. Les conseillers choisirent parmi les armoiries des Seigneurs qui ont régné à Rignieux le Franc, notamment celles des Seigneurs de Brézenaud (Saillans et Honoraty) et celle des Seigneurs de Champremont (Granget).

C’est le blason de la famille Honoraty qui fut choisi, car plus modeste et aux couleurs du drapeau national.