Orientation d’aménagement – Bataillard

 

La zone 1AU, d’une superficie d’environ 3 ha, est desservie par la VC1 à l’Est et la VC5 à l’ouest, elle est en contact presque direct avec le centre ancien et ses services.

Cette zone constitue une seule parcelle présentant un secteur plan à l’Ouest et les pentes du coteau à l’Est. Elle bénéficie de belles perspectives vers l’ouest et vers le Nord où le replat s’affaisse dans le vallon.

 

Cette zone sera urbanisée en deux temps pour permettre un développement démographique communal plus harmonieux :

– la 1ère tranche sera urbanisable dès l’approbation du PLU,

– la seconde tranche ne sera urbanisable que 3 années après l’achèvement de la 1ère tranche.

Cette zone 1AU devrait permettre d’accueillir environ 53 logements.

Deux accès principaux sont prévus :

– à l’Est depuis la VC1,

– à l’Ouest depuis la VC5, connexion avec le carrefour existant.

Des cheminements piétons sont également prévus afin de relier le nouveau quartier aux quartiers voisins.

Aménagement d’un espace commun paysager à l’Ouest pour permettre la gestion des eaux pluviales de l’ensemble de l’opération et un traitement qualitatif le long du chemin de Charnoz.

Cet espace vert permettra de créer un espace de respiration entre cette nouvelle zone à urbaniser et les zones déjà urbanisées.

Aménagement d’un espace commun paysager côté Est de la zone afin de traiter qualitativement l’entrée de ce nouveau quartier.

Dans le cadre du traitement des eaux pluviales, l’aménageur doit faire réaliser une étude lui permettant de dimensionner et de localiser le bassin de rétention et/ou les rétentions à la parcelle. A titre indicatif, l’étude hydraulique du BET POYRY, figurant en annexe du présent PLU et consultable en Mairie, prévoit pour une imperméabilisation à 50% de la zone, un volume de rétention de 193 m3 pour un débit de fuite estimé à 200l/s (les volumes des rétentions devront être calculées par l’aménageur de sorte que les bassins offriront une protection pour des pluies de période de retour de 20 ans pour un débit de fuite correspondant à une pluie de retour 2 ans (0.171 m3/s soit environ 170 l/s).

Les façades principales des constructions doivent être implantées à l’alignement des voies nouvellement créées ou à l’alignement des zones résidentielles afin de créer un paysage urbain de type centre bourg.

Les zones résidentielles sont destinées au stationnement et aux espaces verts.

 

Respecter les densités préconisées par le SCOT BuCoPA, soit 25 logements à l’hectare pour l’habitat groupé et collectif, et 14 logements à l’hectare pour l’individuel.

Dans un souci de mixité sociale, cette zone devra être construite avec environ 70% d’habitat individuel et 30% minimum d’habitat collectif et/ou groupé. Conformément à la servitude de mixité sociale L123-1-5 16°du CU, l’ensemble de la zone devra proposer au moins 20% d’habitat locatif social (soit environ 10 logements).

L’urbanisation de la zone devra être réalisée dans le cadre d’un aménagement global.