Les projets de la mandature

Dans la lignée des projets réalisés lors du mandat précédent, l’équipe municipale que vous avez élue au printemps 2014 continue à oeuvrer pour votre bien-être au sein d’une commune où il fait bon vivre.

Vous trouverez ci-dessous la liste des principaux projets qui nous animent.


Les décrets des 24/01/2013 et 08/05/2014, relatifs à la modifications des rythmes scolaires, sont à l’origine de la mise en place d’un TAP (Temps d’Activités Périscolaires), géré par la municipalité et dont tous les enfants scolarisés à Rignieux le Franc peuvent bénéficier.
Ce projet est d’ores et déjà opérationnel et la rentrée de septembre 2015 a vu la mise en oeuvre d’un Projet Educatif Territorial (PEDT).

> Toutes les informations sur le TAP …


Conformément aux orientations du PLU, le Conseil Municipal a souhaité doter la commune de cheminements doux, réservés aux piétons et cycles non motorisés, qui permettront une circulation douce et sécurisée entre les différents hameaux ou vers l’aire Sport et Loisirs.
Les travaux, subventionnés par le Conseil général de l’Ain et la Région Rhône-Alpes vont s’étaler sur plusieurs années.

> Retrouvez les informations sur la réalisation de ces cheminements doux et leur programmation…


Ces voies qui relient, respectivement, le centre du village au hameau de Chanoz et au hameau du Guillon nécessite pour la première plusieurs types de travaux comme l’enfouissement des réseaux, la création de trottoirs, la mise en sécurité à l’entrée de Chanoz et, pour la seconde, la mise en sécurité au droit de l’allée Bataillard 2 …

Ces travaux de mise en sécurité débuteront en seconde partie de mandature.


La loi du 23 juillet 2009 imposent aux communes de rendre accessibles tous les bâtiments communaux aux personnes à mobilité réduite.
Un diagnostic a été réalisé pour définir les bâtiments concernés et les travaux à effectuer.
Ces travaux s’étaleront sur la durée du mandat.


Plusieurs chantiers sont prévus en matière d’urbanisme.
Ils concernent l’aménagement de la zone 1AU (située derrière les lotissements Bataillard 1 et 2) et la création de deux logements au premier étage de l’école communale.
Ces projets nous permettrons d’être en conformité vis à vis du SCOT concernant le pourcentage de logements aidés.


Mise aux normes du local commercial de l’ancienne Rigniette en vue d’une éventuelle ouverture de commerce.


Mise en place d’une signalétique dans la commune aiguillant nos visiteurs vers les principales destinations du village et des hameaux.


Le Conseil Municipal des Jeunes, qui avait bien démarré lors de la mandature précédente, a cessé d’exister après deux années de fonctionnement.
Une réflexion sera lancée pour définir une solution plus pérenne.