Devenir de l’accueil périscolaire à Rignieux le Franc

 

Des parents d’élèves s’inquiètent, depuis la rentrée des classes, d’une prochaine fermeture de l’accueil périscolaire organisé par l’association des P’tits Loups.
Qu’en est-il réellement et y a-t-il de quoi s’alarmer ?

Cette année, 141 enfants sont scolarisés à l’école de Rignieux, et nous sommes toujours en dessous du seuil d’ouverture d’une sixième classe, seuil défini par l’Éducation Nationale.
Sur ces 141, 21 sont en classe de CM2 et quitteront notre école lors de la prochaine rentrée scolaire, alors que seuls 9 enfants sont prévus de rentrer en PS lors de cette rentrée de septembre 2020.

Certes des travaux sont en cours pour aménager de nouveaux logements, au Clos Geoffray (Chemin de la Vigne) notamment pour parler des prochains à venir. Concernant ce lotissement, les travaux de VRD sont en cours mais ne permettent pas d’envisager l’aménagement des nouveaux habitants avant le second semestre 2020 dans le meilleur des cas. Les autres lotissements à venir ne sortiront de terre qu’après 2023.

Ces projections d’évolution du nombre d’enfants scolarisés rendent donc tout à fait illusoire de penser qu’à la rentrée de septembre 2020, ainsi que pour celle de 2021, nous soyons confrontés à l’ouverture d’une sixième classe qui compliquerait la situation du périscolaire.

Ceci dit, la municipalité a bien cette problématique en tête, et ce n’est pas une nouveauté puisque, il y a six ans, lors de la construction du nouveau bâtiment scolaire, nous avons tenu à le doter d’une salle de périscolaire hébergée au sein même de l’école.
Aujourd’hui, face au succès de cet accueil périscolaire et à l’accroissement du nombre d’enfants inscrits, la municipalité a déjà autorisé l’association des P’tits Loups à utiliser plusieurs salles du nouveau bâtiment scolaire afin d’accueillir tous ces enfants en sécurité, l’association assurant le recrutement des encadrants nécessaires.

Toutefois, au cas où l’Éducation Nationale nous contraignait à ouvrir cette sixième classe, privant les P’tits Loups de la salle actuelle, nous sommes déjà en train d’examiner plusieurs solutions qui garantiraient l’accueil de tous ces enfants.

Mais nous avons encore deux années scolaires pour les mettre en œuvre.