COVID : ça repart …

Après une forte décrue du taux d’incidence ces derniers mois, une nouvelle hausse est constatée depuis quelques semaines. 
Il convient d’y être très attentif.

Aussi, afin de limiter la reprise épidémique, il reste primordial de maintenir une indispensable vigilance collective dans le respect des gestes barrières, et notamment :
– se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon pendant 30 secondes, ou friction au gel hydro- alcoolique,
– éviter de se toucher le visage,
– éviter de se serrer la main, éviter les embrassades,
– aérer les pièces, si possible 10 minutes toutes les heures, – tousser ou éternuer dans son coude

Déplacements :
A ce stade, il n’y a pas de restriction de déplacement.
Si vous envisagez un voyage à l’étranger, il est nécessaire de s’informer au préalable sur les restrictions à l’entrée et la situation sanitaire du pays de destination.
Des règles spécifiques quant à l’accès en France, y compris pour les ressortissants français, sont également en vigueur.
Les conditions de voyage dépendront des restrictions à l’entrée appliquées par chaque pays (en savoir plus sur www.diplomatie.gouv.fr).
Le dispositif demeure donc la mise en quarantaine systématique des passagers en provenance des pays rouges qui ne sont pas en capacité de présenter un certificat de vaccination conforme à leur arrivée.

Vous pouvez aussi consulter une foire aux questions : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/actualites-du-ministere/informations- coronavirus-covid-19/coronavirus-les-reponses-a-vos-questions/article/coronavirus-les-reponses-a- vos-questions

Ainsi que la page Conseils aux voyageurs par pays ou destination : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

Port du masque
Le port du masque est recommandé dans les transports en commun ainsi que dans les lieux à forte promiscuité , clos et mal ventilés comme les transports en commun ou les grands rassemblements, et tout particulièrement pour :
– les personnes immunodéprimées, les personnes âgées, les malades chroniques et fragiles, ainsi que pour leurs aidants,
– les personnes symptomatiques,
– les personnes contacts à risque,
– les cas confirmés, jusqu’à 7 jours après leur sortie d’isolement.
Les directeurs ou responsables d’établissement de santé, de santé des armées et médico-sociaux peuvent toutefois continuer de l’exiger à partir de 6 ans. Cela revêt alors un caractère réglementaire obligatoire.
Les professionnels de santé, pharmacie et laboratoires de biologie médicale peuvent également imposer le port du masque.

Passe sanitaire :
Le passe sanitaire est exigé pour toute personne de plus de 12 ans pour accéder aux établissements de santé, santé des armées et médico-sociaux.
Le passe sanitaire peut être utilisé soit en format numérique via l’application TousAntiCovid (cet outil permet de stocker les différents certificats d’une personne, mais aussi ceux de ses enfants ou de personnes dont elle a la charge). Les établissements concernés contrôlent à l’entrée le passe en scannant le QR Code présent sur les documents numériques ou papier.

Peuvent être présentés :
– le résultat d’un test ou examen de dépistage réalisé moins de 24 heures avant l’accès à l’établissement, au lieu, au service ou à l’évènement. Les seuls tests antigéniques pouvant être valablement présentés sont ceux permettant la détection de la protéine N du SARS- CoV-2 ;
– un justificatif du statut vaccinal complet ;
– un certificat de rétablissement de moins de 4 mois.

Règles d’isolement :
Pour les personnes positives disposant d’un schéma vaccinal complet et à jour et pour les enfants de moins de 12 ans : l’isolement est d’une durée de 7 jours (pleins) à compter de la date du début des symptômes ou de la date du prélèvement du test positif.

Toutefois, au bout de 5 jours, la personne positive peut sortir d’isolement à deux conditions :
• Elle effectue un test antigénique ou RT-PCR et celui-ci est négatif ;
• Elle n’a plus de signes cliniques d’infection au SARS-CoV-2 depuis 48h.

Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 7 jours. Elle ne réalise pas un second test à J7.

Pour les personnes positives ayant un schéma vaccinal incomplet et pour les personnes non-vaccinées : l’isolement est de 10 jours (pleins) à compter de la date du début des symptômes ou de la date du prélèvement du test positif.

Toutefois, au bout de 7 jours, la personne positive peut sortir d’isolement à deux conditions :
• Elle effectue un test antigénique ou RT-PCR et celui-ci est négatif ;
• Elle n’a plus de signes cliniques d’infection au SARS-CoV-2 depuis 48h.
Si le test est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 10 jours.

Le respect des gestes barrières (port du masque et mesures d’hygiène) est à respecter les 7 jours suivant la sortie d’isolement du cas positif.

D’autres informations sont disponibles via ces liens :
FAQ du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Tous Anti COVID : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/tousanticovid