Cérémonie commémorative en mode confiné …

Sous un ciel gris et humide qui n’est pas sans rappeler ce que les poilus de 14/18 ont dû connaitre et endurer, cette cérémonie commémorative a revêtu un caractère très particulier en ces temps de confinement.

Mais se souvenir est un devoir pour se rappeler les 1 400 000 victimes françaises du conflit, morts pour défendre notre liberté et, plus récemment depuis 2000, les 487 victimes des actes terroristes morts de vivre selon nos traditions.