Le CCAS est mort, vive la CCAS

CCAS

La loi NOTRE du 7 août 2015 portant sur la nouvelle organisation territoriale supprime, dans son article 79, l’obligation pour les communes de moins de 1 500 habitants de disposer d’un CCAS.

Le conseil municipal, lors de sa réunion du 15/12/2015 et après délibération, a donc décidé de dissoudre le CCAS en tant que tel et de transférer cette activité et le budget associé sur les activités municipales.

Ces activités, et les manifestations qui continueront à être organisées, seront gérées par une Commission Communale d’Action Sociale. Une CCAS en quelque sorte !