Alerte moustique TIGRE

Mosquito sucking blood, macro photo

Le moustique tigre : qui est-il ?

Aedes albopictus de son vrai nom, le moustique tigre est originaire d’Asie et se distingue des autres moustiques par sa coloration contrastée noire et blanche. Il s’est développé de manière significative et continue depuis 2004 en métropole où il est désormais présent dans 28 départements .
Depuis 2012, il s’est progressivement implanté dans 6 départements (Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Rhône et Savoie) de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Il peut transmettre la dengue, le chikungunya et le zika lorsqu’il est porteur de ces virus.

 

Un moustique de très petite taille et particulièrement nuisible

Ses piqûres interviennent principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule.
Il s’infecte en piquant une personne malade qui revient d’un voyage dans un pays où ces maladies sont présentes, et devient ainsi capable de transmettre la maladie dans le proche voisinage en piquant ensuite des personnes saines.

 

 

Le moustique qui vous pique est né chez vous !

Le moustique tigre se développe surtout en zone urbaine, dans de petites quantités d’eau, et se déplace peu au cours de sa vie (100 mètres autour de son lieu de naissance).

 

Comment éviter la prolifération des moustiques ?

Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettant pas d’éliminer durablement les moustiques, il est nécessaire de limiter leurs lieux de ponte et de repos.

> Couvrir, jeter, vider tous les récipients pouvant contenir de l’eau !

Ces gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.

> Plus d’informations sur le site www.signalement-moustique.fr

 

  

Arrêté préfectoral

Face à cette menace et, en vue de limiter la dissémination des maladies transmises, le Préfet de l’Ain a pris un arrêté définissant les modalités de surveillance liées au moustique tigre, au renforcement des mesures de luttes anti-vectorielles et d’information des collectivités, professionnels et du public.

Vous en retrouverez le texte en cliquant sur la vignette ci-contre.